Difficulté d’obtenir des crédits en 2023 | quelques solutions

0
393
Difficulté d'obtenir des crédits en 2023 : comment procéder ?

Comment faire lorsque vous n’avez toujours pas obtenu le crédit ou le prêt que vous sollicitiez depuis longtemps ? Dans la plupart des agences de crédit ou des banques, il est quasiment impossible de faire une demande de prêt aujourd’hui en 2023. En effet, les conditions imposées par les banques pour l’obtention du prêt changent tous les jours et cela affaiblit grandement la situation des particuliers. Il est donc important de trouver des solutions pour faire face à ces difficultés. Retrouvons alors ensemble quelques pistes à exploiter afin de surmonter ces difficultés pour obtenir un crédit  qu’il soit immobilier ou autres.

Demande de crédit et taux d’usure : Que retenir ?

Si prêter de l’argent auprès des banques ou des institutions financières devient de plus en plus difficile, la principale raison est le résultat d’un ensemble de circonstances. En effet, les établissements financiers sont tenus de respecter un ensemble de règles lors de l’octroi de crédit aux particuliers ou aux entreprises. C’est le même cas pour les solutions Cofidis pour les besoins d’argent. Parmi ces nombreuses règles, figure le taux d’usure.

Ce dernier se définit comme le taux maximum d’intérêt et légal qu’une banque ou un établissement financier peut pratiquer lors de l’accord de prêt. L’objectif est de protéger l’emprunteur contre des taux d’intérêt élevés, qui peuvent porter préjudice à sa situation financière.

Comment se comporte le taux d’usure en 2023 ?

Comment se comporte le taux d’usure en 2023 ?

Le taux d’usure se fixe au début de chaque trimestre par la banque de France, mais à partir du 1er Février 2023, la mise à jour de ce taux deviendra mensuelle. Mais que se passe-t-il avec ce taux en 2023 ?

En effet, le taux d’usure qui était de 2,56% le dernier trimestre de 2022 est passé au 1er janvier 2023 à 3,41 % en ce qui concerne les prêts à taux fixe pour une durée inférieure à 10 ans. Ce taux d’intérêt maximal est variable en fonction de la durée, de la nature du crédit et du montant du prêt demandé.

Ainsi, ce taux d’usure est de 3,53 % en 2023 contre 2,65 en 2022 pour les prêts à taux fixe dont la durée est comprise entre 10 et 20 ans. Pour les prêts de plus de 20 ans le taux d’intérêt maximal est de 3,57 %, et de 3,76 % pour un crédit relai.

Nous constatons alors que le taux d’usure a connu une hausse ce premier trimestre de 2023. Cette hausse du taux d’usure défini par la banque de France, a pour conséquence immédiate d’entraîner une augmentation du taux de rejet des dossiers d’emprunts bancaires. Ce refus d’octroi de crédit s’observe le plus dans le cas de la demande d’un crédit immobilier. Mais comment échapper à ce rejet probable de sa demande de crédit dans le contexte conjoncturel actuel ?

Quelques solutions pour échapper à la hausse du taux d’usure

Afin d’éviter le rejet par la banque de sa demande de crédit immobilier ou de tout type de crédit lié à l’augmentation du taux d’usure, vous pouvez adopter un certain nombre de réflexes à savoir :

  • Augmenter votre apport personnel sur le crédit que vous contractez ;
  • Voir à la baisse le capital que vous demandez à emprunter ;
  • Faire une demande de prêt aidé disponible tels que les PTZ ou prêt à taux zéro, le prêt Action logement, les prêts des régions et des organismes, etc.

Une autre solution consiste à effectuer un changement des mensualités relatives à votre crédit immobilier, ce qui permet de contourner le taux d’usure. L’ensemble de ces précautions vous permettent d’échapper aux conséquences de la hausse du taux d’usure sur votre demande de prêt ou de crédit.

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici