Maroquinerie : 3 raisons de choisir le cuir pleine fleur aniline

0
137
Maroquinerie : 3 raisons de choisir le cuir pleine fleur aniline

Fortement utilisé en maroquinerie, le cuir est l’une des matières phares des maisons de mode. Très confortable à porter, ce produit est également extrêmement résistant, thermorégulateur, souple et respirant. Si de nombreuses variétés de cuir sont proposées sur le marché, le pleine fleur aniline semble se démarquer. Considéré comme faisant partie du haut de gamme, ce type de cuir offre de nombreux avantages d’utilisation en maroquinerie.

Le cuir pleine fleur aniline est fabriqué à partir des meilleures peaux

Si le cuir pleine fleur aniline est aussi prisé, c’est principalement grâce à son origine bien spécifique. En effet, cette matière est obtenue à partir de la meilleure partie du derme de l’animal. Il provient notamment de la partie la plus dense, soit le dessus de la peau. Paradoxalement, cette origine du cuir pleine fleur aniline procure à cette matière une agréable sensation de douceur au toucher.

Le cuir ne subit aucune autre altération hormis la tannerie, ce qui permet de maintenir sa pureté initiale. Ainsi, la matière conserve son épaisseur de même que son aspect d’origine. Un produit transparent est appliqué sur le cuir afin d’optimiser la durabilité de son aspect lisse. Cela ne vous dispense cependant pas d’utiliser également un enduit d’imperméabilité.

Plusieurs types de peau permettent d’obtenir du cuir pleine fleur de qualité. Selon le produit final, la tannerie peut se faire à partir de peau de chèvre, d’agneau ou de veau.

Cuir pleine fleur aniline

Il présente une surface naturelle, non finie, qui permet au cuir de respirer

L’une des particularités les plus intéressantes du cuir pleine fleur est sans doute l’absence de finition après la tannerie. Comme mentionné plus haut, ce type de cuir ne subit aucun traitement supplémentaire hormis le travail de mégisserie. Cette méthode permet à la peau de conserver son aspect naturel et d’être plus respirant. Une petite astuce permet de se convaincre de la qualité du cuir pleine fleur.

Il vous suffit notamment d’observer la peau à la loupe afin d’y détecter la présence de minuscules trous. Ces cavités constituent les traces laissées par l’arrachage des poils durant le processus de mégisserie. Ce type de méthode permet de conserver l’épaisseur originelle du cuir ainsi que sa texture inimitable.

Le cuir pleine fleur développe une patine unique au fil du temps

Pour tous les spécialistes de la maroquinerie, le cuir pleine fleur développe la plus belle patine au fil du temps. Ce beau vieillissement s’explique notamment par la nature intrinsèque du cuir pleine fleur. Traitée sans ajout de produit chimique, la matière absorbe plus facilement les éléments de son environnement.

Ainsi, la lumière du soleil ou encore les différents produits utilisés pour son entretien concourent à cette patine remarquable. Tous les cuirs pleine fleur ne présentent toutefois pas le même aspect durant le vieillissement. En effet, chaque peau et chaque grain étant uniques, le résultat après vieillissement est assez variable. Cependant, l’esthétique attrayante liée à la finesse du grain reste assez remarquable.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici