Les avantages de l’investissement dans le secteur agricole

0
453
Pourquoi investir dans le secteur agricole ?

L’agriculture constitue la plus grande source de notre alimentation au quotidien. Face à la défaillance du système alimentaire, investir dans le secteur agricole est non seulement avantageux pour soi, mais aussi pour la communauté. D’abord, parce que c’est un secteur rentable. Ensuite, parce que vos productions servent à fournir une alimentation saine sur le marché, et à équilibrer l’offre et la demande.

Investir dans l’agriculture car c’est un secteur d’avenir

Il y a ceux qui investissent dans l’or, dans l’immobilier ou encore dans la nouvelle technologie. Mais à quoi serviront tous ces biens s’il n’y a rien à manger. Jusqu’ici, l’homme a toujours besoin de nourriture pour vivre, et de la nourriture saine et savoureuse si possible. Alors, qu’est-ce qui vous empêche d’investir ou de diversifier votre portefeuille d’investissement dans ce secteur ? Sans compter que vous pouvez souscrire un crédit sur https://www.floabank.fr/credits/simulation-pret-personnel-multi-projets pour vous aider à réussir votre projet ?

L’investissement dans l’agriculture est, certes, atypique, mais c’est un moyen de se protéger contre l’inflation. En effet, comme l’immobilier, la valeur des terres agricoles se déprécie rarement. Mieux encore, elles augmentent souvent de valeur puisqu’elles prennent de plus en plus d’importance. Les rendements de l’agriculture sont peu volatils par rapport aux investissements dans les actifs d’entreprise (actions, titres, obligations…). Les risques sont également plus faciles à maîtriser grâce au progrès technique.

Vous pouvez investir dans l’agriculture à n’importe quel moment de votre vie. Il y a des jeunes qui y sont intéressés depuis l’enfance. Il y a les trentenaires et quarantenaires qui se reconvertissent professionnellement et se tournent vers l’agriculture. Et il y a les retraités qui choisissent cette activité pour continuer à être actifs.

L’agriculture : un marché très vaste

L’agriculture est un secteur très vaste englobant l’élevage et la culture. Dans ce domaine, la France est connue mondialement, rien que pour ses vins et ses fromages. La viticulture est donc une première piste d’investissement. Les grands crus français jouissent d’une meilleure réputation internationale. Les options sont nombreuses : acheter un vignoble, constituer une cave, devenir distributeurs, etc.

La seconde piste d’investissement consiste à se spécialiser autour du fromage. Vous pouvez acheter des chèvres et des vaches laitières, puis vendre vos laits à une usine fromagère. Vous pouvez aussi créer votre atelier de ferme et produire votre propre label de fromage. Il y a aussi la possibilité de créer une boutique de crémerie ou de fromagerie. Et enfin, il y a la possibilité de combiner les trois activités.

Ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres, mais il y a tellement d’opportunités dans l’agriculture. La permaculture, l’agriculture bio, la culture maraîchère, la sylviculture (forêt), les arbres fruitiers, les fleurs… Vous n’avez que l’embarras du choix.

Puis vous avez plusieurs options pour écouler vos produits : vendre sur le marché (local, régional, national, international) ou trouver des partenaires professionnels (hôteliers, distributeurs de box repas, industrie agroalimentaire, etc.). Vous pouvez aussi vous mettre dans l’agriculture pour assurer vos propres besoins.

Un investissement sur le long terme

Acheter une parcelle de terre, c’est d’abord agrandir son patrimoine de manière pérenne. Vous pouvez léguer votre acquisition à vos héritiers. Il s’agit d’un bien qui n’est pas consomptible, c’est-à-dire qu’il ne disparaît pas après usage.

Ensuite, c’est un investissement sur le long terme en ce sens qu’il faut quelques années de production pour qu’il y ait un retour sur investissement. Cela dit, c’est un placement faiblement impacté par les crises économiques.

Comment financer un investissement dans le secteur agricole ?

Vous pouvez financer votre projet avec vos propres moyens (produits d’épargne, produits d’autres activités, prix de vente d’un bien, etc.). Vous pouvez aussi souscrire un crédit pour compléter votre apport personnel. Enfin, vous pouvez aussi le financer entièrement avec un prêt bancaire. À titre d’information, le prix d’une vache tourne autour de 1500 €, tandis que celui d’une terre agricole est de 6000 €/ha en moyenne.

Vous pouvez simuler votre prêt https://www.floabank.fr/credits/simulation-pret-personnel-multi-projets pour préparer le financement de votre projet. À noter que vous n’êtes pas obligé d’acheter une exploitation entière. Comme les SCPI en immobilier, vous pouvez acheter uniquement des parts grâce au groupement foncier. Il y a entre autres les groupements fonciers agricoles (GFA) et les groupements fonciers forestiers (GFF).

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici